Bonnie and clyde

Bonnie and Clyde : Histoire d’un Couple Criminel

Sommaire

Si l’on devait dresser une liste des gangsters les plus populaires de l’Histoire, les noms de Bonnie and Clyde en feraient sans aucun doute partie.

Bonnie and Clyde, c’est l’histoire d’un couple éperdument amoureux ayant choisi la voie de la criminalité pour mener la vie la plus excitante possible.
Leur parcours criminel, relativement atypique, fascine depuis près de 100 ans des nombreuses personnes.
Largement romancé par les œuvres cinématographiques, le couple de hors-la-loi était toutefois loin de l’image qu’on a tendance à lui attribuer.

Car oui, Bonnie and Clyde étaient avant tout des braqueurs de banques qui n’hésitaient pas à tuer si nécessaire. Leur véritable histoire, souvent méconnue du grand public, mériterait alors plus d’éclaircissements.

Je vous propose ainsi de plonger avec moi dans les Années folles afin de découvrir ensemble leur surprenante histoire de brigands.

La jeunesse de Clyde Barrow

Clyde Chestnut Barrow vient au monde en 1909 à Telico, près de Dallas (État du Texas). Il est le cinquième d’une famille pauvre de 7 enfants.
Son père, Henry Barrow, est un travailleur acharné qui subvient aux besoins de sa famille par le biais de l’agriculture. Tandis que sa mère, Cumie Barrow, est femme au foyer. Seule, elle s’occupe du mieux qu’elle peut de ses enfants, en leur inculquant notamment certaines valeurs religieuses.

Le jeune Clyde apprécie d’ailleurs particulièrement se rendre à l’église, au plus grand plaisir de sa mère.
Ce qui n’est pas le cas de l’école, qui ne l’intéresse pas. Il préfère généralement jouer avec des armes à feu, factices ou réelles (il était en effet commun à l’époque chez les familles paysannes américaines de posséder 1 ou 2 fusils chez soi, notamment pour la chasse).

Enfants dans les années 20Image d’illustration montrant un groupe d’enfants dans les années 20.

 

Le caractère de Clyde, prenant forme à ce moment-là, montre déjà quelques traits de personnalité notables. Comme :

  • Une propension à la rancune : Clyde n’oublie jamais les insultes à son égard. Le pardon ne fait pas partie de son logiciel.
  • La diplomatie : il préfère parler avant de frapper. S’il peut éviter les bagarres avec la parole, c’est tant mieux.
  • Une colère incontrôlable : quand on le cherche, on le trouve. Lorsqu’il n’y a plus d’autres options que la confrontation physique, Clyde perd généralement le contrôle et fait preuve d’une violence extrême.
  • L’insensibilité : aucune pitié pour ses adversaires.
  • La persévérance : même quand il perd un combat, Clyde revient au galop, saisissant toujours l’opportunité de se venger.

Dès l’âge de 15 ans, le jeune Clyde décide de quitter la campagne pour rejoindre son frère Buck, à Dallas.
En découvrant la ville, Clyde tombe immédiatement sous le charme de la vie citadine, avec son lot infini de possibilités, ses vitrines de magasins alléchantes et surtout les filles.

Clyde a l’ambition de travailler dur pour obtenir les choses qu’il désire ardemment. Toujours scolarisé à cet instant, il décide d’abandonner l’école pour entrer définitivement dans la vie active.

Une fois plongé dans le monde du travail, Clyde déchante rapidement. Il comprend qu’il n’est pas fait pour recevoir les ordres d’un patron.
De plus, son salaire ne lui permet pas finalement de s’acheter les belles choses qu’il convoite depuis toujours.
Son rêve de richesse semble alors s’éloigner, ce qui le frustre, voire le met en colère.

En voyant la vie pénible et misérable de son père, Clyde ne peut s’empêcher d’entrevoir un futur laborieux. Chose qu’il veut à tout prix éviter. Ayant une forte envie de contrôler son avenir, il refuse de suivre le même chemin et choisit de prendre la voie du hors-la-loi.

S’inspirant de certains jeunes de Dallas accoutumés des petits larcins, Clyde effectue ses premiers vols.
Il commence ainsi par voler des poulets, puis en vient très vite à plus gros : des voitures (un type de vol qui deviendra sa spécialité).
Ce train de vie de voyou le fait arrêter quelque temps plus tard pour un énième vol de voiture.
À seulement 17 ans, Clyde entre dans les fichiers de police, obtenant au passage son premier dossier officiel d’arrestation.

Clyde barrow jeunePremière photo d’identité judiciaire de Clyde Barrow, alors âgé de 17 ans (1926).

 

Cela ne le freine pas pour autant.
Le vol de voitures est une activité qui lui rapporte gros, et qui plus est, de façon rapide.

Alors de fil en aiguille, il continue de s’initier à d’autres activités délinquantes, comme les cambriolages.

Son destin prend par conséquent progressivement la direction du banditisme.

La jeunesse de Bonnie Parker

Bonnie Elizabeth Parker est née le 1er octobre 1910 à Rowena (État du Texas), une ville principalement paysanne.
Charles Parker, son père, est maçon tandis que sa mère Emma est couturière dans une usine.
Les Parker comptent 4 enfants, dont Bonnie, la 3ème de la famille.

Alors encore en bas âge, Bonnie se voit perdre son père suite à un accident de travail. Seule à élever ses enfants et en situation précaire, Emma, sa mère, est contrainte de chercher du soutien auprès de ses parents.
La famille déménage ainsi à l’Ouest de Dallas, à Cement City, une ville particulièrement pauvre.

Âgé de 6 ans, Bonnie fait déjà preuve d’un tempérament de battante. En particulier à l’école où elle est parfois prête à en découdre pour un simple stylo volé. Filles comme garçons, elle n’hésite pas à se chamailler avec toutes les personnes qui lui causent du tort.

Durant l’adolescence, la jeune Bonnie développe une obsession pour le maquillage et les vêtements. Elle rêve en effet de ressembler aux stars glamour qu’elle voit au cinéma ou dans les magazines.

Son parcours scolaire prend fin au lycée.
Bonnie entre alors dans le monde du travail et trouve un poste de serveuse dans un café (là-bas, elle se prostitue occasionnellement avec quelques clients de ce dernier).

Bonnie parker jeune

Rare photo de Bonnie Parker en tenue de serveuse dans le bar où elle travaillait à Dallas (1929).

 

Malheureusement, la Grande Dépression de 1929 va lui faire perdre son emploi.
Sans travail et sans revenu, Bonnie ne perd pas de vue cependant son rêve le plus précieux : atteindre la célébrité et vivre une histoire d’amour passionnante à l’image des films qu’elle voit au cinéma.

Or, plus le temps passe et plus elle en vient à se demander régulièrement dans son journal intime :  “Mais pourquoi rien ne se passe ?”.

Jusqu’au jour où une rencontre lui permet d’accomplir ce qu’elle a toujours voulu…

Bonnie and Clyde se rencontrent

Par le biais d’un proche en commun, Bonnie and Clyde se retrouvent par coïncidence à une fête organisée au début du mois de janvier 1930.

Bonnie and clyde se rencontrent à une fête

Image d’illustration d’un bal dansant dans les années 30.

 

Durant cette soirée, Bonnie remarque un jeune garçon attirant particulièrement son attention, un certain Clyde Chestnut Barrow.
Voyant en lui un homme capable de prendre des décisions, elle tombe immédiatement sous le charme.
Ses vêtements et sa voiture de luxe (probablement volée) lui font également bonne impression.

Bonnie, lors de cette rencontre, voit en Clyde la promesse d’une aventure passionnante et divertissante. Elle qui en a bien besoin depuis ces temps quelques peu difficiles…

Du côté de Clyde, le coup de foudre est réciproque.
Le jeune bandit est charmé par Bonnie. Ce qu’il apprécie le plus chez elle, c’est sa détermination à vouloir se sortir de la misère et son refus catégorique d’accepter une vie moyenne.
Le couple de gangsters le plus célèbre de l’Histoire était alors né.

Pourtant, un évènement chamboule vite leur romance.
La police était sur le point de jouer les trouble-fête.

Direction la prison pour Clyde Barrow

Recherché par la police dans plusieurs villes avoisinantes, Clyde est arrêté puis mis en détention provisoire quelque temps après sa rencontre avec Bonnie.
Il est emprisonné dans la prison du comté de Dallas, le temps de son jugement.

Séparée de son nouveau petit ami, Bonnie lui écrit des longues lettres d’amour et lui rend parfois visite.

Au moment du jugement, le 3 mars 1930, 7 chefs d’accusation sont retenus contre Clyde. La plupart étant pour vols des voitures et des possession de biens volés.
On lui ordonne de purger 2 ans de prison dans le pénitencier du comté de McLennan.

Clyde barrow photo d'identité judiciaire

La photo d’identité judiciaire de Clyde Barrow quelque temps après sa rencontre avec Bonnie Parker (1930).

 

Lui qui n’apprécie pas les ordres, doit désormais obéir à des supérieurs pendant 24 mois d’affiliée…
À cet instant, il ne se voit pas continuer la peine qu’on lui demande de purger. L’idée de trouver une échappatoire commence ainsi à germer.

Après de mûres réflexions, Clyde élabore finalement un plan pour s’évader de prison.
Ce dernier prend la forme suivante :

  • Clyde demanderait à Bonnie de lui transmettre discrètement une arme à feu lors d’une visite.
  • Avec l’arme en sa possession, lui et 2 autres détenus devraient prendre en otage les gardiens de prison.
  • Pour ensuite prendre la fuite en volant une voiture.

Ce qu’ils font à la lettre.
Clyde réussit en effet à s’échapper comme prévu.
Cependant, de nombreux policiers sont à leurs trousses et ils ne font malheureusement pas long feu.
Clyde est arrêté avec ses complices une semaine après l’évasion.
Le 21 mars 1930, soit seulement 20 jours après qu’il ait été envoyé en prison, Clyde tombe de nouveau sous le coup de la justice.

Cette fois-ci, on le condamne à 14 ans de prison !
Un cauchemar pour Clyde qui n’est pas au bout de ses peines. Puisqu’à la mi-septembre 1930, il est affecté à l’un des pénitenciers les plus durs du Texas : la prison agricole d’Eastham.

Clyde barrow arrêté

Photo d’identité judiciaire de Clyde Barrow après son évasion de prison et sa capture (18 mars 1930).

Clyde quitte la prison, mais à quel prix…

Après son transfert à la prison d’Eastham, Clyde comprend immédiatement l’enfer qui l’attend là-bas.
Dans ce pénitencier ultrastrict, les prisonniers sont poussés au-delà de leurs limites physiques :

  • Travaillant 10 heures chaque jour dans les champs, à une fréquence de 6 jours sur 7
  • Pauses déjeuner de 5 à 10 minutes seulement, le temps d’avaler une nourriture souvent exécrable
  • Des gardiens de prison avec une attitude sévère voire condescendante envers les condamnés
  • Enfin, une possibilité de s’échapper presque nulle, avec un ratio gardes/prisonniers de 8 pour 1. Seules 4 évasions ont réussi sur les 302 tentées.

Autant dire que ses conditions de détention étaient extrêmement pénibles.

Sa copine Bonnie lui rend alors de moins en moins visite.
Ses lettres d’amour se font aussi de plus en plus rares.
En effet, Bonnie, suite à l’incarcération de Clyde, se sent extrêmement seule. L’excitation du début de leur relation était déjà bien loin…

Prison agricole aux USA dans les années 1930

Photographie d’illustration d’une prison agricole au USA, aux alentours des années 30.

 

Voilà presque 2 ans maintenant que Clyde Barrow purge sa peine dans la prison la plus stricte du Texas.
À ce moment-là, il en a déjà marre.
Il veut partir, et ce, peu importe les moyens utilisés.

Il trouve alors une solution qui le fera peut-être échapper de cet enfer. Cette dernière requiert cependant un certain sacrifice.
Il faut que Clyde se mutile les mains ou les pieds dans le but d’être transféré à l’hôpital de la prison. Là-bas, les prisonniers jugés trop invalides sont généralement libérés.

Clyde choisit donc de se couper le gros orteil ainsi qu’une partie du second à la hache. Désormais boiteux pour le restant de ses jours, il réussit malgré tout à se faire transférer.
N’étant pas au courant de son état de santé, sa mère, de son côté, prend l’initiative de faire appel et réussit dès lors à le faire sortir de prison.
Clyde échappe ainsi à la prison d’Eastham, avec un sacrifice qu’il aura effectué en vain…

Quoi qu’il en soit, à présent libre, Clyde peut enfin retourner à Dallas.
Là-bas, un avenir incertain l’attend.

Un retour à la vie “normale” décevant pour Clyde

Pendant que Clyde séjourne en prison, Bonnie en profite pour trouver un nouveau travail.
Mais pas seulement.
Elle se trouve également un nouveau petit copain.
De type plutôt ordinaire, il est toutefois loin de la satisfaire. Avec lui, Bonnie n’a pas la possibilité de rêver comme elle pouvait le faire avec Clyde.

Du coup, lorsque ce dernier sonne à sa porte, après tant de temps passé en prison, elle se remet immédiatement avec lui.
Sans Clyde, sa vie était devenue somme toute banale. Maintenant qu’il était de nouveau à ses côtés, elle pouvait de nouveau s’autoriser à rêver.
À partir de cet instant, leur histoire d’amour n’allait plus jamais s’arrêter.

Bonnie and clyde photo

Bonnie and Clyde se prenant en photo à côté d’une voiture volée (image d’illustration car étant prise un peu plus tard en 1933).

 

De retour à la vie “normale”, Clyde, sans emploi, veut économiser de l’argent dans le but d’ouvrir son propre garage automobile (une idée qui avait germé lors de son passage en prison).
Mais pour cela, il doit trouver un travail.

En février 1932, il se rend donc à Dallas pour rechercher activement un emploi. Plusieurs entreprises vont alors l’embaucher mais le vireront de sitôt.
La raison ? Des harcèlements incessants de la part des policiers qui ne veulent pas de lui dans la ville.
Pourtant, Clyde jure vouloir se ranger à ce moment-là. Qu’à cela ne tienne, les autorités ne le croient pas une seule seconde.

Pour l’ancien taulard, c’en est assez.
Il fait savoir à ses parents qu’il ne veut plus jamais travailler.
Son destin, à cet instant, prend une tournure définitive…

Bonnie and Clyde choisissent la voie du crime

Clyde, après sa période décevante dans la vie active, décide de faire du crime son métier.
Il forme ainsi son premier gang, le gang Barrow, comptant notamment : Ralph Fults (un ancien codétenu), Raymond Hamilton (un de ses amis d’enfance) et sa petite amie Bonnie Parker.

Le couple voit la vie criminelle comme une opportunité à saisir.
Pour Clyde, c’est l’occasion d’avoir enfin le contrôle sur sa vie.
Quant à Bonnie, c’est une chance de vivre enfin l’aventure excitante qu’elle a toujours rêvée.

Conscients des conséquences dramatiques et inévitables qu’un tel train de vie peut engendrer, Bonnie and Clyde, plus que décidés, s’en vont dès lors écrire la suite de leur fameuse histoire.

Bonnie and Clyde avec une arme

Bonnie Parker pointant un fusil de chasse sur son partenaire de crime Clyde Barrow (1932).

Le début d’une longue cavale

Les premières semaines du gang Barrow sont pour le moins calamiteuses. Notamment en raison des mauvaises prises de décision et un lot de malchances.

La bande de hors-la-loi commence en effet leur série de vols dans des boutiques et stations essence du coin.
L’un d’eux a alors lieu dans la petite ville de Kaufman au soir du 19 avril 1932. Les hommes de Clyde s’apprêtent ce jour-là à cambrioler une quincaillerie, au cours duquel ils ont l’intention de voler des armes à feu.
Sauf que cela ne se passe pas comme prévu. Ayant été repéré par un garde de nuit, une fusillade éclate de sitôt, forçant les bandits à prendre la fuite en voiture.
Poursuivis par la police et les habitants de Kaufman en colère, les gangsters sont dès lors contraints d’abandonner leur véhicule coincé dans la boue et prendre la fuite à pied.

Le gang Barrow, à cet instant, est dans de sales draps.
Fults s’est fait tirer dans le bras et le reste du groupe est en proie aux coups de feu. Ce qui fait craindre Clyde sur le possible sort de Bonnie.
Ayant peur qu’elle se fasse tirer dessus, il lui ordonne de se rendre. Pour cela, il la conseille de prétexter aux policiers un kidnappe dans le but d’éviter une peine trop lourde.
Ce qu’elle fait à la lettre.
Fults, de son côté, est également capturé avec elle.
Quant à Clyde et Hamilton, ils réussissent à s’échapper à temps.

Bonnie, désormais prisonnière avec Fults, voit donc son histoire d’amour avec Clyde prendre fin…

Extrait de journal sur le braquage à Kaufman de Bonnie and Clyde

Une du journal local de Kaufman, ainsi qu’un extrait de l’article parlant du braquage raté de Bonnie and Clyde (à noter : “Jack Sherman” est l’alias utilisé par Ralph Fults et “Betty Thornton” celui utilisé par Bonnie).

 

Pendant son séjour en prison, Clyde continue les vols à main armée avec d’autres gangsters rencontrés sur le tas. Il franchit d’ailleurs à cette période un point de non-retour, en participant notamment à un cambriolage meurtrier.

Ce dernier se déroule à Hillsboro, le 30 avril 1932.
Clyde, dans le rôle de chauffeur, attend patiemment que ses associés braquent la bijouterie Bucher. Lors de ce braquage des coups de feu retentissent, ce qui fait comprendre à Clyde que quelque chose ne se passe pas comme prévu.
Il avait en effet vu juste.
Ses acolytes, avec un butin plutôt maigre, avaient tué le propriétaire du magasin.
Identifié plus tard par la femme de la victime comme un des tueurs du holp-up, Clyde Barrow devient coupable et se retrouve par conséquent dans le viseur de toute la police du Texas.

Avis de recherche de Clyde barrow

Avis de recherche de Clyde Barrow (à droite) et un de ses associés pour le braquage de la bijouterie Bucher à Hillsboro (1932).

 

De son côté, Bonnie est libérée de prison quelques mois après le cambriolage raté de Kaufman. Le grand jury, ayant échoué sa tentative pour l’inculper, la libère finalement.
Ralph Fults, lui, ne connaît pas le même sort. Le bandit prend 10 ans de prison.

Le gang Barrow se retrouve donc plus qu’à 3, avec dans ses rangs:

  • Clyde Barrow
  • Bonnie Parker
  • Et Raymond Hamilton

Clyde Barrow, à présent recherché par toute la police du Texas, est accusé pour la première fois du crime le plus odieux : le meurtre.
Et cela ne va pas aller en s’arrangeant…

Le 5 août 1932, alors qu’il se rend à un bal de country à Stringtown avec son acolyte Raymond Hamilton, Clyde est repéré par des policiers. Ce qui suit est terrible.
Les 2 gangsters ouvrent le feu, tuant un officier de police et blessant un autre gravement, pour finalement fuir à toute vitesse.

À ce moment-là, Clyde sait que son destin est scellé.
Une longue et interminable cavale allait l’attendre, lui et son gang.

Le gang se reforme

6 août 1932.
Jusque-là plutôt mise à l’écart dans le clan, Bonnie commence petit à petit à s’affirmer en tant que membre de gang à part entière.
Elle conseille notamment Clyde et Hamilton de se diriger vers le Nouveau-Mexique pour fuir les autorités toujours à leurs trousses.

Toutefois, leur périple là-bas ne dure pas longtemps, ils sont vite repérés ce qui les contraint de faire machine arrière.
Ils retournent ainsi à Dallas où ils se cachent dans une ferme abandonnée pour faire profil bas.

Dans leur cache, Raymond en profite alors pour mettre les choses au clair : il veut quitter le gang.
N’appréciant pas Clyde et cherchant à fréquenter des braqueurs de banques plus “professionnels” et confirmés, il décide de se séparer du groupe.

Raymond Hamilton

Portrait de Raymond Hamilton pris lors d’une photo d’identité judiciaire.

 

Le gang Barrow ne contient désormais plus que Clyde et Bonnie en son sein.
Les 2 gangsters sont alors dans l’obligation de trouver du soutien s’ils veulent espérer faire de gros casses.
Ce renfort, ils le trouvent dans un premier temps du côté du petit frère de Clyde, Leon Barrow.
En effet, son ami William Daniel Jones (W.D. Jones), est très admiratif du couple de fugitifs de plus en plus médiatisé dans les journaux.
Âgé seulement de 16 ans, il demande à rejoindre le gang.
Une requête qui est acceptée par Clyde.

Dans un second temps, le gang enrôle 2 autres recrues : Buck Barrow (le grand frère de Clyde) et sa femme, Blanche Barrow.

Cet enrôlement qui va se faire d’une manière plutôt inattendue

Pris par surprise à Joplin

Voyant Clyde tomber dans la délinquance, Buck, son grand frère, souhaite à tout prix le convaincre d’arrêter.
Il pense en effet que si Clyde se rend maintenant aux autorités, le jury aurait plus de chances d’être clément avec lui.
Pour le persuader, il rejoint donc le gang, mais pas tout seul.

Il est accompagné par Blanche, sa femme.
Les 2 intègrent le clan d’une façon qu’ils pensent provisoire.
Buck, en suivant son frère pendant sa cavale, va tenter de l’inciter à mettre un terme à sa vie de fugitif. Ce qui s’annonce plus difficile que prévu…
Clyde, étant déterminé à ne plus jamais retourner à la prison d’Eastham, lui dit vouloir préférer la mort à la captivité.

Mais Buck persiste et garde espoir. Il se pense capable de convaincre son petit frère.
Il va cependant vite déchanter lorsqu’un incident va les contraindre, lui et sa femme, à rejoindre le groupe pour de bon.

Buck et blanche barrow

Photo de Buck et Blanche Barrow.

 

L’évènement a lieu dans la ville de Joplin, où Clyde et sa bande se cachent dans un garage pour quelques semaines.
Là-bas, les gangsters en profitent pour se reposer et braquer quelques boutiques. Leur présence attire toutefois l’attention du voisinage, qui pense avoir affaire à des bootleggers.
Ne se rendant pas compte que la police les surveille à ce moment-là, les malfrats poursuivent tranquillement leur train de vie.
Buck et Blanche Barrow, toujours aux côtés des bandits, vont être alors pris au piège.

Le 13 avril 1933 au matin, les forces de l’ordre mène un raid contre les gangsters.
Aussitôt une fusillade éclate. Les frères Barrow et W.D. Jones ouvrent le feu tuant immédiatement 2 agents de police !
Étant mal armés, les policiers n’arrivent à tirer que par 14 reprises. Dont une qui touche W.D. Jones à l’abdomen.

Pris de court, les gangsters arrivent quand même à prendre la fuite. Mais laissent toutefois derrière eux de multiples affaires, incluant :

  • Des documents au nom de Buck et Blanche Barrow
  • De nombreuses armes à feu
  • Un poème écrit par Bonnie
  • Et une caméra avec plusieurs rouleaux de film non développé

Pour Buck et sa femme, le mal est fait.
La police, en voyant leurs noms apparaître sur les documents laissés dans la cachette, les identifie comme des membres du gang Barrow.

Bonnie and clyde cache à Joplin

La cache du gang Barrow pendant leur séjour à Joplin.

 

Bonnie parker avec un cigare

Une des photos trouvées après la fuite des bandits à Joplin, où l’on voit Bonnie Parker posée avec un cigare et une arme.

La tragique fusillade de Platte City

Le gang Barrow, avec l’arrivée forcée de Buck et Blanche, compte à présent 5 membres.
Toujours en fuite, les bandits poursuivent leurs braquages de banques dans le but de pouvoir se nourrir et se vêtir.

Jusque-là miraculés, Clyde et Bonnie s’en sont toujours sortis avec les forces de l’ordre. Et ce, pour 2 raisons.
La première est que le couple criminel, jusqu’ici, ne faisait pas l’objet d’une poursuite organisée. Aucune coopération n’existait entre les autorités des États en effet à ce moment-là, ce qui rendait leur traque plus difficile.
La deuxième s’explique, quant à elle, par le manque d’équipements des policiers au moment de rencontrer la bande de Bonnie and Clyde. Ce qui donnait souvent aux bandits un énorme avantage.

Mais tout cela allait changer le 18 juillet 1933, à Platte City.

De passage dans un motel de la ville, Clyde et sa bande s’y rendent pour se reposer quelque temps. Les fugitifs réservent là-bas une chambre pour 3 personnes, bien qu’ils soient 5 en vérité.
Suspicieux, le propriétaire du motel n’est alors pas dupe, il comprend très vite que quelque chose de bizarre se trame.
Des suspicions qui se confirment d’ailleurs en voyant la voiture des gangsters garée en marche arrière dans le garage (une technique alors très courante chez les criminels de l’époque qui voyaient là un moyen d’échapper plus rapidement à la police).

Bonnie and Clyde cachette à Platte city

Le motel dans lequel les gangsters ont séjourné à Platte City.

 

Le gang Barrow, sans se douter de rien, séjournent donc dans ce motel relativement confortable. Sans le vouloir, ils vont en fait se jeter dans la gueule du loup…
Le motel dans lequel ils se trouvent est en réalité un lieu de rassemblement pour les policiers locaux et les agents de la patrouille routière.

Le propriétaire du motel, toujours aussi méfiant, en profite alors pour les informer de la situation : il les décrit physiquement et donne même leur plaque d’immatriculation.
Conscients qu’il pourrait très bien s’agir du gang Barrow, les policiers mettent leur cabine sous surveillance et se préparent à attaquer.
Cette fois-ci, ils ne comptent pas refaire la même erreur que leurs confrères. Ils s’arment en conséquence et se préparent à mener un raid (ultime?) contre Clyde et son clan.

L’opération débute le 20 juillet 1933, à 1h du matin.
13 agents de police, lourdement armés, sont envoyés à Platte City pour coincer Bonnie and Clyde et leurs associés.
Le raid commence lorsqu’un des agents toque à la porte de leur appartement. Blanche, réveillée de sursaut, demande aussitôt l’identité du visiteur, qui lui répond en hurlant : “Police, ouvrez !”.
Une minute plus tard, le gang Barrow ouvre le feu.

S’en suit une fusillade opposant une troupe de 13 policiers à 5 gangsters. À armes égales, les deux camps se rendent coup pour coup.
Pendant ce temps, Clyde réussit à se rendre dans le garage pour démarrer la voiture. Très vite accompagné par Bonnie et W.D. Jones.

Blanche et Buck, quant à eux, doivent passer par la porte principale s’ils veulent se rendre au garage. La démarche, particulièrement périlleuse, pourrait facilement les exposer au feu des policiers.
N’ayant pas le choix, le couple prend ses jambes à son cou et court à toute vitesse vers la voiture où le reste du gang les attend.
Sauf que cela ne se passe évidemment pas comme prévu.

Buck, en plein de milieu de sa course, se prend une balle dans la tempe gauche, fracassant une partie de son crâne et exposant son cerveau.
Blanche, sous le choc, vient immédiatement à sa rescousse en le trainant jusqu’à la voiture, pendant que W.D. Jones effectue un tir de couverture de son côté.

Une fois au complet, les gangsters s’empressent de prendre la fuite. La voiture, dans laquelle ils se trouvent, commence alors à se remplir de sang.
Buck était entre la vie et la mort.

Une fuite qui fait mal…

La cavale des 5 gangsters après la fusillade de Platte City commence mal…
Clyde passe plusieurs heures à trouver la bonne route pour semer les policiers.
Pendant ce temps, son grand frère Buck lutte pour rester en vie. Sa femme, Blanche, essaye tant bien que mal de lui presser le trou dans sa tête. Malheureusement, il semble condamné, son sang se répand abondement.

Plus tard dans la nuit, Clyde réussit enfin à trouver un endroit où le gang pourrait respirer. L’endroit en question est un parc boisé situé à côté de la ville de Dexter.

Là-bas, le gang établit un petit campement.
Clyde et W.D. Jones entreprennent de creuser la tombe de Buck. Pour eux, il n’ a aucune chance de survivre.
Pourtant, Buck s’accroche toujours à la vie et arrive même parfois à échanger avec le reste du groupe malgré sa grave blessure.

Bonnie and Clyde lors d'un campement

Bonnie and Clyde en train de camper (date et contexte non connus, image d’illustration).

 

Pensant être tranquille dans ce parc, les gangsters déchantent très vite.
Lors de sa cueillette de mûres, un fermier du coin découvre en effet, pas loin de leur campement, des bandages et des coussins de sièges ensanglantés et brûlés.
Suite à cette sinistre trouvaille, les policiers sont dès lors immédiatement mis au courant.

Conscients qu’il pourrait très probablement s’agir du gang Barrow, les autorités s’apprêtent donc à attaquer.
L’assaut est prévu pour l’aube.
10 policiers ainsi que de nombreux habitants de Dexter (la ville avoisinante du parc) s’arment pour mettre fin à la cavale des célèbres fugitifs.

24 juillet 1933, 5 heures du matin.
W.D. Jones, levé avant tout le monde, grille au feu quelques hot-dogs pour le petit déjeuner. Clyde, en train de dormir, est réveillé par des craquements de branches qui le font immédiatement sursauter.
Le chef du gang Barrow lance le cri d’alerte.
Un assaut est lancé contre la bande.

La troupe de policiers ainsi que les habitants de Dexter ouvrent le feu, suivie très vite d’une riposte des gangsters. Clyde et W.D. Jones, déjà touchés par les balles, sont pris de surprise.
Ils tentent de prendre la fuite en voiture avec le reste du gang, mais sont toutefois vite pris au piège.
Voyant les bandits se diriger vers les véhicules, les policiers tirent en leur direction afin d’empêcher toute éventuelle fuite.

Étant contraints de continuer à pied, les gangsters poursuivent leur cavale en traversant une rivière qu’ils aperçoivent en bas d’une colline.
À cet instant, Clyde doit face à une terrible décision : aider son frère Buck immobilisé au sol ou sauver le reste du gang, à savoir lui, Bonnie et W.D. Jones (Blanche étant restée au côté de son mari).
Les choses allant très vite, il prend la décision d’abandonner Buck et Blanche qui se font capturer par les troupes derrière eux.

Toujours en fuite, Bonnie, Clyde et W.D. Jones s’empressent de trouver une voiture pour déguerpir.
Poursuivis par la troupe d’assaillants, ils en repèrent une chez un fermier pas loin du parc.

Encore une fois, les malfaiteurs réussissent à prendre la fuite, mais à quel prix ?
Suite à leur capture, Buck meurt quelque temps plus tard en succombant à ses blessures, quant à sa femme Blanche, elle écope d’une peine de 10 ans de prison.

Le gang semblait clairement proche de sa fin.

Blanche barrow arrêtée

Blanche Barrow capturée suite à la fuite du gang au parc de Dexter.

 

Buck barrow sur son lit de mort

Buck Barrow sur son lit de mort quelque temps après sa terrible blessure.

Frank Hamer à la poursuite de Bonnie and Clyde

Pendant les 6 semaines qui suivent la tragique fuite du parc de Dexter, le gang Barrow (ou du moins ce qu’il en reste) continue de commettre quelques vols à main armée.

W.D. Jones, à ce moment-là, préfère en arrêter là.
Lui qui aura été jusqu’au bout loyal envers Bonnie and Clyde, s’en va rejoindre sa famille à Houston (où il sera ensuite arrêté par la police et condamné à une peine de 15 ans de prison).

William Daniel Jones

Photo d’identité judiciaire de William Daniel Jones (W.D. Jones).

 

Bonnie and Clyde continuent donc leur route à 2.
Toujours en cavale, ils vont bientôt être la cible d’un officier de police redoutable. Le Texas ranger, Frank Hamer.

Dépêché par la prison texane, il a pour mission de traquer Bonnie and Clyde, morts ou vifs. Ne faisant pas dans la dentelle, Frank est surtout connu pour être un agent de police impitoyable avec les gangsters qu’il rencontre. On lui crédite notamment 53 meurtres et 17 blessés à lui tout seul.

Pour mener à bien cette mission, Frank essaye alors, du mieux possible, de se mettre à la place des fugitifs. Il essaye notamment de connaître leurs habitudes, leur façon de penser et d’agir.
Il examine également leurs mouvements afin de comprendre comment Bonnie and Clyde se déplacent.

Après avoir passé plusieurs semaines à les traquer, le ranger ne parviennent finalement pas à les coincer.
Jusqu’au jour où une aide venue de nulle part leur facilitent la tâche…

Frank hamer

Portrait de Frank Hamer.

Une trahison qui sonne le début de la fin

Quelques mois après la fusillade de Platte City, Bonnie and Clyde accueille un nouveau membre dans le gang : Henry Methvin, un jeune braqueur de banques.

Ensemble, les gangsters volent des armureries dans lesquelles ils récupèrent plusieurs fusils et munitions. Avec ces derniers, ils effectuent d’ailleurs un braquage de banques qui leur rapporte près de 4,138$ (l’équivalent de 52 000€ actuels).

Agé de 22 ans au moment de rejoindre le gang Barrow, Henry Methvin est très apprécié par Clyde qui lui donne toute sa confiance (tout comme Bonnie d’ailleurs).
Discret et docile, il est l’acolyte idéal pour le couple criminel.

Cette confiance aveugle allait pourtant leur jouer des mauvais tours…
Henry a en effet l’intime conviction que Bonnie and Clyde sont sur le point de se faire tuer. Ne voulant pas suivre le même destin, il décide dès lors de sauver sa peau.
Pour cela, lui et son père collaborent avec le sheriff Henderson Jordan dans le but de coincer le célèbre couple de gangsters.
Le deal est le suivant : en échange d’informations précieuses (sur l’itinéraire de Bonnie and Clyde) qui résulteraient en leur capture, la justice offrirait à Henry Methvin une amnistie totale.

Acceptée par le sheriff, cette demande sonnait alors le début de la fin du couple de meurtrier.

Henry methvin

Henry Methvin lors d’une photo d’identité judiciaire.

L’élaboration du plan pour coincer Bonnie and Clyde

Frank Hamer, avec l’aide précieuse de Henry Methvin, a désormais toutes les cartes en main pour capturer Bonnie and Clyde.

Avec sa troupe de 6 rangers, il élabore un plan pour les arrêter.
Ce dernier se déroulerait de la manière suivante :

  • Attendre l’arrivée de Bonnie and Clyde à Bienville Parish (ville dans laquelle la famille de Henry Methvin habite, et où le couple leur rend parfois visite)
  • Se cacher dans des buissons à l’entrée de la ville (près d’une route rurale peu fréquentée) dans le but de les cueillir.
  • Prétexter une panne de voiture avec l’aide du père de Henry Methvin, pour que le couple lui vienne au secours et stoppe leur voiture
  • Sortir de la cache et ordonner aux gangsters de se rendre

Frank Hamer et son escouade

Frank Hamer (tout à droite) et son escouade.

 

Attendant patiemment le signal qui leur permettrait de commencer l’embuscade, les hommes de Hamer se tiennent donc prêts.

L’appel est donné le mardi 22 mai 1934.
D’après les informations de Henry Methvin, Bonnie and Clyde devraient arriver le lendemain matin à 9h.

Ce jour-là, Henry s’absente sous prétexte de rendre visite à un cousin. Seuls à présent dans la voiture, Bonnie and Clyde, se rendent alors à Bienville Parish pour rendre visite à la famille Methvin.

En empruntant la route rurale dans laquelle Frank Hamer et ses hommes se cachent, le couple ne se rend pas compte à ce moment-là du piège qui les attend.

L’embuscade et la fin du couple criminel

Mercredi 23 mai 1934, 9h15.
Une voiture s’approche au loin à toute vitesse vers le guet-apens orchestré par les hommes de Frank Hamer.
Il n’y avait pas de doute, c’était bien le couple criminel le plus recherché des États-Unis : Bonnie and Clyde.

Comme prévu, le père de Henry Methvin est sur le bord de la route avec sa voiture prétendument en panne.
Lorsque Bonnie and Clyde s’approchent du véhicule, ils ralentissent.
Hamer et son équipe, cachés dans la verdure, peuvent alors enfin apercevoir le visage de Clyde derrière le volant et celui de Bonnie à ses côtés.

Mais lorsque la voiture des gangsters est sur le point de s’arrêter, un des hommes de Hamer ouvre le feu sans ordre préalable !
Tuant instantanément Clyde d’une balle dans la tête.
N’ayant pas eu l’occasion de demander leur reddition, Frank Hamer et sa troupe lance alors l’embuscade.

Sous les cris de terreur de Bonnie qui voit son compagnon inerte, les officiers de police fusillent le véhicule de 150 balles.
C’était la fin de partie pour les gangsters…

Lorsque la nouvelle de leur mort se répand, des milliers de personnes s’agglutinent autour de leurs dépouilles, en direction du médecin légiste.
Des fanatiques essayent alors d’arracher des souvenirs, tels que des morceaux de vêtements ensanglantés, des cheveux voire une oreille.

La cavale de Bonnie and Clyde prenait donc fin.
Tout le contraire de leur héritage qui ne faisait que commencer…

 

Reproduction de la fusillade qui a mené à la mort de Bonnie and Clyde, suivi de vraies images montrant leurs corps après l’attaque (âmes sensibles s’abstenir 🚫).

Bonnie and Clyde, une histoire ancrée dans la légende

Bonnie and Clyde, avec leur histoire de criminels hors norme, ont marqué l’esprit de milliers d’Américains avec leur cavale rocambolesque.
À une époque où la Grande Dépression frappait de plein fouet, leur histoire a eu au moins le mérite de divertir une population qui en avait bien besoin.

En se penchant sur leur vécu, nous avons ainsi appris que leur image était en réalité bien loin de ce que le cinéma a l’habitude de représenter.
Leur histoire, plus proche du crime que de la romance, nous fait donc retenir les nombreux braquages, les meurtres (au nombre de 13) et une carrière de gangsters relativement mitigée.

En effet, Bonnie and Clyde ne menait pas la belle vie contrairement à ce que beaucoup croient.
Leurs casses leur rapportaient généralement peu et ne leur permettaient juste de quoi survivre la plupart du temps.
Loin derrière des gangsters confirmés de leur époque tels que John Dillinger ou Pretty Boy Floyd (qui les méprisaient d’ailleurs), on retiendra finalement d’eux le contraste saisissant entre une histoire d’amour touchante et une vie de brigands impitoyables.

Sources

https://www.goodreads.com/book/show/4858915-go-down-together
https://en.wikipedia.org/wiki/Bonnie_and_Clyde
https://fr.findagrave.com/memorial/6210610/henry-basil-barrow
https://fr.findagrave.com/memorial/21527523/charles-robert-parker
https://www.biography.com/crime-figure/bonnie-parker
http://archive.jsonline.com/entertainment/arts/41163227.html/
https://wacohistory.org/items/show/123
https://www.historynet.com/bonnie-clydes-revenge-on-eastham.html
https://www.biography.com/news/bonnie-and-clyde-9-facts-lifetime-movie-video
https://en.wikipedia.org/wiki/Raymond_Hamilton
https://en.wikipedia.org/wiki/Ralph_Fults
https://en.wikipedia.org/wiki/W._D._Jones
https://en.wikipedia.org/wiki/Henry_Methvin

Films et séries sur Bonnie and Clyde

Films 🎬

The Highwaymen acheter
        The Highwaymen (2019)
Bonnie and clyde 1967 acheter
        Bonnie and Clyde (1967)
Bonnie and Clyde 1958 acheter
        Bonnie and Clyde (1958)

Séries 📺

Bonnie and Clyde 2013 acheter
Bonnie and Clyde (2013)
Bonnie and clyde la véritable histoire acheter
Bonnie & Clyde, la véritable histoire (1992)

Vidéo sur la vie de Bonnie and Clyde

Sois au courant de notre prochain article !

Les emails sont gratuits et tes données restent privées. Possibilité de te désinscrire à tout moment. 👍

MERCI DE PARTAGER MON TRAVAIL

Laisser un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * *

Ces articles devraient t'intéresser

REÇOIS GRATUITEMENT UN ALBUM PHOTO DE BONNIE AND CLYDE

Les emails sont gratuits et tes données restent privées. Possibilité de te désinscrire à tout moment. 👍

REÇOIS GRATUITEMENT UN ALBUM PHOTO DE BONNIE AND CLYDE

Les emails sont gratuits et tes données restent privées. Possibilité de te désinscrire à tout moment. 👍

REÇOIS GRATUITEMENT UN ALBUM PHOTO DE BONNIE AND CLYDE

Les emails sont gratuits et tes données restent privées. Possibilité de te désinscrire à tout moment. 👍